Blog de Marco Santos . Traducteur et interprète portugais

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 9 novembre 2010

Traduction automatique = fin des traducteurs et interprètes ?

traduteur tradutor translatorLa traduction automatique a fait son apparition il y a déjà plusieurs années et permet ainsi aux utilisateurs d’internet de traduire instantanément n’importe quelle page dans les langues de leur choix. Cette technologie est vraiment un atout si on veut comprendre le sujet d’une page mais pourquoi assiste-t-on simultanément à une forte croissance du nombre de traducteurs et interprètes de conférence professionnels?

Si vous avez déjà essayé ce service sur internet que ce soit pour comprendre une page, pour traduire un rapport ou juste pour dire quelque chose de marrant en langue étrangère, vous vous êtes alors déjà aperçu que les résultats varient beaucoup. Il y a certains textes pour lesquelles les résultats sont presque raisonnables mais il y en a d’autres qui vous garantissent un fou rire à coup sûr ! Cela dépend de beaucoup de choses comme de la combinaison linguistique, la complexité du texte et surtout du degré d’abstraction.

Une traduction en portugais a partir d’un texte en espagnol aura en général de meilleurs résultats que s’il s’agit d’un texte en allemand par exemple. Et ce, pour des raisons de syntaxe et de sémantique surtout. Un texte simple avec une structure bien organisée permet une traduction presque raisonnable et il sera possible d’en comprendre le sens général alors qu’un texte de structure plus complexe présentera beaucoup plus de difficultés à la machine de traduction automatique.

Néanmoins le gros problème de ces générateurs de traductions automatiques c’est qu’ils ne comprennent pas l’abstrait. En fait, ils ne comprennent rien, ils se limitent à traduire les mots dans une langue qui sont écris dans une autre. Pendant mais études de langues, j’ai fait un peu de linguistique et je sais qu’il est possible de schématiser un discours et même d’établir des règles de rédaction automatique grâce à l’analyse de discours humain. Mais, il est néanmoins impossible (du moins pour l’instant) pour une machine de comprendre le sens et l’idée d’un texte.

Ainsi, si j’écris « Thomas a fait un peu d'anglais a l'école », la traduction automatique me donnera en anglais « Thomas did a little English to the school » qui voudrait dire que Thomas a fait un petit anglais pour l’école (peut-être pour enseigner là-bas ?). Le traducteur automatique ne comprend pas l’idée, pourtant simple, que Thomas a étudié l’anglais pendant quelques temps à l’école. La traduction et l’interprétation exigent la compréhension totale du texte, de ses intentions et des idées qu'il contient. Tant que les machines ne seront pas capables de penser, la traduction automatique de qualité ne sera pas possible.

Les traducteurs et interprètes ont encore de beaux jours devant eux !

jeudi 4 novembre 2010

Avez-vous besoin d'un traducteur ou d'un interprète?

Beaucoup de gens ne font pas la différence. Découvrez-la!


interpretation conference interpreting interpretacao conferencia Aux yeux de beaucoup, le traducteur est la personne qui comprends un texte dans une langue étrangère et qui le transmet dans sa langue maternelle. Et ce, tant à l'oral comme à l'écrit. Mais est-ce que c'est aussi simple?

La grande différence entre les deux est le moyen de communication. L'interprète utilise sa voix alors que le traducteur utilise sa plume (ou plutôt le clavier maintenant). Nous les retrouverons donc des des endroits bien différents. Un traducteur travaille en général au bureau ou chez lui et traduit des textes de nature variée (livres, sites web, rapports, modes d'emploi, etc.). L'interprète sera présent physiquement à l'endroit où les débats vont se tenir et travaille donc dans des endroits très variés. Salles de réunion, salles de congrès, parlements sont quelques exemples mais il intervient aussi très souvent lors de visites et cela peut donc inclure des visites d'usine, de fermes, d'établissements, etc.

Une autre différence entre l'interprétation et la traduction est le facteur "temps". Un traducteur a la chance de pouvoir réfléchir quelques minutes au sujet d'un mot qui pose problème. Un interprète n'a pas cette chance. Il n'a qu'une fraction de secondes pour comprendre l'idée et la présenter aux auditeurs. Les interprètes sont donc en général un peu moins prisonniers de la terminologie quand il s'agit d'un discours de caractère général et c'est avant tout la transmission de l'idée qui est importante. Les auditeurs doivent comprendre très clairement ce qu'on leur dit, même si le choix des mots n'est pas exactement le même. En revanche, quand il travaille avec des discours techniques, la terminologie devient encore plus importante et là, il est non seulement primordial qu'il maitrise très bien le vocabulaire technique mais aussi qu'il l'ait sur le bout de la langue!

Dans les deux cas, il faut savoir que ce ne sont pas seulement des mots qui sont traduits mais plutôt des idées et des intentions. C'est sans doute la raison pour laquelle un bon programme de traduction automatique n'a pas encore été mis au point. Ce genre de programme peut facilement traduire des mots grâce à une bonne base de données, mais ne peut pas traduire une idée ni donné du sens à un texte. Les traducteurs et les interprètes ne seront pas rangez au placard si vite!

mardi 2 novembre 2010

Pourquoi ce blog?

blog traducteur interprete portugaisIl existe déjà sur internet un grand nombre de ressources avec plus ou moins d'intérêt au sujet de la traduction et de l'interprétation et vous vous demanderez surement pourquoi créer un blog de plus?

Votre question est légitime car je me la suis posée moi même!

La première raison est qu'un blog est bien plus qu'un texte informatif. Il lie l'information à l'émotion. Il permet d'exprimer ce que l'on pense, nous rend heureux ou nous énerve. C'est avant tout une manière de partager avec les autres ses expériences personnelles et/ou professionnelles et d'apprendre avec eux grâce à leurs commentaires et leurs articles. J'espère aussi que ce blog puisse me permettre, en tant que traducteur et interprète, de connaitre de nouveaux collègues qui partagent mon point de vue ou qui au contraire sont en désaccord total avec ce que je dit. J'espère qu'il puisse devenir une plateforme de partage, d'entraide et de perfectionnement personnel permettant à chacun d'apprendre et d'aider.

La deuxième raison est que ce blog sera référencé sur internet et attirera des gens qui se posent des questions comme je me les suis posées moi même dans le passé et même encore aujourd'hui. Ainsi les billets qui seront postés ici auront comme objectif de pouvoir répondre aux questions des étudiants, des futurs étudiants, de collègues interprètes et traducteurs qui débutent ou encore du public en général. Des réponses pourront être trouvées ici et tout aussi important, ce blog permettra d'éviter que des erreurs déjà commises ne soient répétées par quelqu'un d'autre.

Voilà donc mes espérances avec ce blog: partager, informer, apprendre et communiquer. Et après tout, les langues sont faites pour communiquer, n'est-ce pas?

Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, consultez ma page de présentation en français ou visitez mon site.